Les Almoravides (Mourabitounes) de Mauritanie

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C’est à la surprise générale que l’équipe nationale de football mauritanienne s’est qualifiée pour la CAN Egypte 2019. En effet, la 103e équipe du classement FIFA est l’une des toutes nouvelles arrivantes de la compétition. Elle qui a battu le Burkina Faso, le Botswana et même l’Angola lors des matchs éliminatoires n’avait pourtant jamais réussi à se qualifier pour une phase finale de CAN.

A dire vrai, le palmarès footballistique mauritanien est constitué essentiellement de défaites. De 1963 à 1978, la Mauritanie ne remporte aucun de ses matchs et ne se qualifie pour aucune compétition. L’année suivante, par contre, elle est inscrite pour la 1ere édition de la Coupe Amilcar Cabral.  Pour son arrivée dans une compétition quelque peu relevée,  l’équipe mauritanienne ne brille pas. En vrai, elle fait surtout de la figuration en perdant tous ses trois premiers matchs. Elle qui n’a encore jamais remporté de match quel qu’il soit semble vouée à la défaite.  Mais c’est pourtant lors de cette compétition que la Mauritanie va rompre avec cette tendance défaitiste en l’emportant 1-0 contre le Mali. Grâce à cette victoire inédite, les Mourabitounes se qualifient pour les demi-finales du tournoi mais n’iront pas plus loin. En 1981, lorsqu’ils prennent part à la 3e édition de cette même coupe, ils échouent à confirmer leur performance précédente et doivent s’arrêter dès la fin du 1er tour. A la 4e édition qui se joue l’année suivante au Cap-Vert, la Mauritanie retente sa chance mais ne vas pas plus loin que la 2e phase de la compétition. Toutefois, elle réussit à obtenir la seconde victoire de son histoire, cette fois-ci, contre les capverdiens (2 buts à 1).

Après avoir échoué à se qualifier pour la 1ere édition de la Coupe CEDEAO en 1983, les mauritaniens accueillent, la même année, la 5e édition de la Coupe Amilcar Cabral. A l’aise à domicile, les Almoravides escaladent les marches de la compétition et reviennent, une nouvelle fois en demi-finale. Hélas, une nouvelle fois, ils sont stoppés là, par la Guinée-Bissau et manque la 3e place au profit du Mali. En déplacement au Sierra-Léone, l’année suivante, pour la 6e édition, la Mauritanie renoue avec ses tendances de « perdante » dans ce tournoi. Cependant, le 23 novembre de la même année, la nation mauritanienne se remet à espérer ; motif : l’équipe de Mauritanie vient de se qualifier pour le premier tour des phases éliminatoires de la CAN Egypte 1986. Pour y parvenir, les Mourabitounes se sont imposés contre le Libéria 3-0 au match retour (à l’aller, ils avaient été battus par 3 buts à 1). L’espoir est donc là et la première participation à une phase finale de CAN pointe à l’horizon. Mais une nouvelle fois, cette quête ne restera qu’illusion lorsque la Mauritanie se retrouve face à l’Algérie le 08 mars 1985. Le score est sans appel : 4-0. Au match retour, il n’y aura pas de nouveau coup d’éclat ; le score final sera de 1 but partout et l’aventure CAN 86 de la Mauritanie s’arrêtera là.

Depuis, il faut dire que l’équipe nationale de football de la Mauritanie progresse, lentement, certes, mais elle progresse sûrement. Preuve en est que le 21 juillet 2013, les Mourabitounes créent l’euphorie à Nouakchott en arrachant la qualification pour la phase finale du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2014, face au Sénégal et sur le score de 2 buts à 0. C’était la première fois que l’équipe allait participer à une phase finale de compétition. Et même si les résultats en phase de groupe du CHAN 2014 ne sont pas glorieux (3 défaites en 3 matchs), le fait est que leur présence était bien la preuve de leur progression. Mais pour les quelques sceptiques qui demeuraient et qu’il fallait encore convaincre, il est clair que cela a été chose faite le 18 novembre 2018 lorsque Ismaël Diakité, l’attaquant du club tunisien US Tatouine, réalisa le doublé qui assura la qualification de la Mauritanie, remontant ainsi le nombre de victoires de la Mauritanie à quatre sur les six qu’il fallait jouer en phase éliminatoire. Et s’il y’en a qui doutent toujours du potentiel de cette équipe, on peut s’attendre à ce que le sélectionneur français Corentin Martins finisse de leur clouer le bec en emmenant ses protégés sur le podium pour leur première participation. En tout cas, on ne peut que leur souhaiter bon vent et que la force des légendaires guerriers almoravides soit avec eux !

Ajouter un Commentaire


ESPACE PUBLICITE

AFRIKHOTELS.ORG  Votre portail de rservation en ligne 24h/24
AFRIKHOTELS.ORG Votre portail de rservation en ligne 24h/24
Pour toutes vos rservations d'htels au Burkina faso et en Afrique
Htels, Rsidences, Appartements meubls, Maisons d'hte
Htels, Rsidences, Appartements meubls, Maisons d'hte
Des chambres confortables toutes catgories
Salles de confrence/runion
Salles de confrence/runion
Pour toutes vos crmonies: confrences, ateliers de travail, runion, formation, mariage, etc. Ouagadougo...
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
my description here
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada

Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter pour rester informé des nouveautés du site.
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…