jeudi, 03 octobre 2019 08:46

Bourses en Belgique 2020-2021

Étudiez en Belgique et faites-en profiter votre pays !

En tant que partenaire de la Coopération belge au développement, l’ARES octroie, aux ressortissants de 19 pays en développement, des bourses de master et de stage en Belgique qui se caractérisent par une formation ouverte sur la spécificité des problèmes liés au développement.

Pour l’année académique 2020-2021, 220 bourses attendent les candidats. Treize masters de spécialisation et cinq stages de perfectionnement sont dispensés par les universités francophones de Belgique (ULB, UCLouvain, USL-B, ULiège, UMONS et UNamur).

Les candidatures sont ouvertes et se clôturent le 7 février 2020 (excepté pour deux stages avec une deadline fixée au 10 janvier 2020).

Conditions d’accès

Pour postuler, les candidats doivent au minimum être titulaire d’un master et faire preuve d’une expérience professionnelle d’au moins deux ans.

Durée de la formation

Les bourses de l'ARES offrent la possibilité de suivre un master de spécialisation d’un an ou un stage de perfectionnement de 4 à 6 mois au sein d’un établissement de la Fédération Wallonie-Bruxelles en Belgique.

Plus d’infos ?

Les informations précises, la liste des pays éligibles, les détails sur les conditions d’accès et les montants de la bourse sont disponibles sur ares-ac.be/bourses.

 

mardi, 13 août 2019 16:09

Grade:

Poste N°: 50080938

Référence: ADB/19/155

Date de publication: 11-aoû-2019

Date de clôture: 14-oct-2019

Lieu d'affectation: Abidjan, Cote D'ivoire

 

Objectifs

OBJECTIFS:

Créée en 2006, la Fondation Mo Ibrahim vise à soutenir la bonne gouvernance et le leadership de haut niveau en Afrique. A cet effet, elle vise à:

  1. Stimuler le débat sur la gouvernance
  2. Identifier/Concevoir des indicateurs permettant aux citoyens et aux gouvernements de mesurer les progrès accomplis en matière de gouvernance
  3. Encourager le leadership sur le continent africain et fournir aux dirigeants exemplaires les moyens de continuer à contribuer à l’avenir de leur continent à l’issue de leur mandat national;
  4. Conforter les futurs dirigeants du continent africain.

La Fondation Mo Ibrahim (la « Fondation ») finance le poste du bénéficiaire de la bourse à la Banque africaine de développement (la « Banque »). Le/La récipiendaire de la bourse exercera les fonctions et attributions liées à ce poste au Siège de la Banque à Abidjan (République de Côte d’Ivoire) ou en tout autre lieu à partir duquel la Banque mène ses activités.

Le Programme de Bourses de leadership MO Ibrahim est une bourse sélective qui prépare la prochaine génération d’éminents dirigeants africains, en leur offrant des opportunités exceptionnelles pour travailler aux niveaux les plus élevés, dans des institutions africaines ou des organismes multilatéraux qui ont pour vocation d’améliorer les perspectives économiques et sociales de l’Afrique. Ce programme de bourse permet aux personnes talentueuses de renforcer et d’améliorer leurs compétences professionnelles, dans le but de contribuer à la gouvernance et au développement de leur pays, et ce, par la création d’une réserve de futurs leaders africains. Le/La récipiendaire de la bourse travaillera à la Banque dans cet objectif durant une période maximale de douze (12) mois, et la Fondation couvrira les coûts liés au poste et aux conditions suivantes :

 

CONDITIONS ET DUREE DU CONTRAT:

  1. Le/La récipiendaire de la bourse bénéficiera d’une allocation annuelle que la Banque lui versera en tranches mensuelles. Il/Elle peut être appelé (e) à effectuer des voyages à la demande de la Banque. Tous les frais de mission officielle du/de la stagiaire, y compris l’assurance-voyage, hors frais de voyage et d’expédition liés à la prise de fonction et au rapatriement, seront à la charge de la Banque.
  2. Le/La récipiendaire de la bourse qui sera retenu(e) signera un contrat avec la Banque avant sa prise de service.
  3. Pendant la durée de son contrat avec la Banque, le/la récipiendaire de la bourse devra, à toutes fins et égards liés à ses activités et à sa conduite, se conformer au Statut du personnel et au Règlement de la Banque. Durant son affectation à la Banque, seule, et non la Fondation, aura le droit de donner des orientations et des directives au/à la récipiendaire de la bourse sur sa performance ou sa conduite.
  4. Le/La récipiendaire de la bourse n’est pas un(e) employé(e) régulier(e) de la Banque, il/elle n’a aucune garantie d’emploi à la Banque. La Banque n’a aucune obligation de le/la recruter et il n’y a aucune présomption d’emploi futur à la Banque à la fin du contrat conclu au titre du programme de bourse de douze (12) mois. Le/La récipiendaire de la bourse ne peut prétendre être recruté(e) comme membre du personnel de la Banque pendant une période d’un (1) an à compter de la fin de son programme à la Banque ou de la date d’expiration de son contrat de bourse de 12 mois (la date la plus proche étant retenue).
  5. Le/La récipiendaire de la bourse ne bénéficie pas des prestations offertes par la Banque au titre des indemnités pour frais d’études des enfants de son personnel, ni du régime d’assurance médicale ni du Plan de retraite du personnel de la Banque.
  6. La Fondation Mo Ibrahim veillera à ce que le/la stagiaire prenne ses propres dispositions pour s’assurer une couverture médicale, la prise en charge des frais d’études de ses enfants et une pension de retraite.
  7. Les frais de voyage et d’expédition lors de la prise de fonction et du rapatriement à la fin du service seront couverts avec les fonds fournis par la Fondation.

Pour de plus amples informations sur la Fondation et le Programme, prière de visiter la page d’accueil : www.moibrahim.org/fellowships.

Il ne s’agit pas d’un poste permanent de la Banque. Le contrat proposé est d’un (1) an et non renouvelable.  Le poste est financé par La Fondation Mo Ibrahim (MIF).

 

Fonctions et responsabilités

Le/La récipiendaire de la bourse de la Fondation recevra des directives en matière de leadership du Président, du Premier Vice-Président, du Responsable du Personnel et Directeur de Cabinet du Président et/ou d’un représentant désigné. Avec cet encadrement, il/elle participera à la conception et à la mise en œuvre de tâches stratégiques qui vont renforcer et améliorer ses compétences professionnelles et de leader, en vue d’apporter une contribution à la gouvernance et au développement de son pays. Les responsabilités suivantes lui incomberont aussi :

  • Émettre des avis et concevoir des initiatives stratégiques visant à promouvoir la mission et les objectifs de la Banque.
  • Concevoir, élaborer et mettre en œuvre des politiques novatrices alignées sur les priorités de la Banque.
  • Participer aux discussions de haut niveau et contribuer à la préparation des réunions et des missions du Président.
  • Effectuer des recherches et des analyses à la demande.
  • S'acquitter d'autres tâches assignées et requises.

 

Critères de sélection

Dans la sélection du récipiendaire de Mo Ibrahim pour 2020, l’accent sera mis sur les Cinq grandes priorités de la Banque (le Top 5), à savoir :

  1. Eclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie;
  2. Nourrir l'Afrique ;
  • Industrialiser l’Afrique ;
  1. Intégrer l'Afrique ; et
  2. Améliorer la qualité de vie des populations africaines.

Les compétences essentielles recherchées sont notamment une  expérience professionnelle avérée dans le secteur privé et de solides capacités d’analyse en matière de politique à différents niveaux et la capacité d’exécuter des modèles.

La bourse vise les jeunes professionnels et les cadres, en milieu et en début de carrière ou/et les nouveaux dirigeants. Les candidat(e)s doivent :

  • Etre ressortissant(e)s d’un pays africain, quel que soit leur pays de résidence dans le monde ;
  • Ne pas être un membre du personnel de la Banque actif, non actif, retraité ou ayant cessé ses fonctions;
  • Ne pas être un proche parent d’un membre du personnel actif ou non actif, notamment sa mère, son père, sa sœur ou son frère ;
  • Les responsables gouvernementaux, le personnel militaire actif et les chefs de partis politiques ne peuvent pas bénéficier de ce programme ;
  • L’âge limite est de quarante (40) ans pour les hommes et femmes et quarante-cinq (45) ans pour les femmes ayant des enfants ;
  • Avoir au moins un diplôme de DEA/DESS/Master 2 d’économie, de sciences sociales, développement international, gestion des entreprises, finances, banque ou dans toute autre discipline pertinente pour les activités de la Banque : d’excellents titres universitaires, une expérience professionnelle pertinente, de solides compétences en communication, des capacités avérées de dirigeant et des aptitudes au travail d’équipe ;
  • Avoir au moins 7 (sept) années d’expérience professionnelle pertinente pour les activités de la Banque;
  • Avoir des compétences avérées de leader et de consultant ;
  • Justifier d’une expérience en planification stratégique, gestion des projets et exécution ;
  • Avoir une expérience de la formulation des politiques et de l’élaboration et de la mise en œuvre de nouvelles stratégies et procédures ;
  • Solide aptitude à analyser et interpréter les données financières ;
  • Solides aptitudes rédactionnelles et analytiques ;
  • Aptitude à communiquer et échanger avec les fonctionnaires à tous les niveaux hiérarchiques du gouvernement, et à travailler avec un large éventail de partenaires au sein d’une communauté diversifiée ;
  • Aptitude à motiver des équipes et à gérer simultanément plusieurs projets.

 

 

Dépôt de candidature :

Les candidat (e)s intéressé(e)s doivent envoyer une demande complète en ligne sur la page d’accueil de la Banque à l’adresse : www.afdb.org/fr/propos-emplois/postes-vacants

Les demandes doivent être adressées en ligne à la Banque au plus tard le 14 Octobre 2019.

Ne seront examinés que les dossiers des candidat(e)s ayant fourni un dossier complet accompagnés d’un curriculum vitae indiquant la date de naissance, la nationalité et contenant des informations détaillées sur la formation et l’expérience pertinentes.

Les candidat(e)s doivent également joindre leurs relevés de notes ainsi que trois lettres de recommandation.

Le département des Ressources humaines de la Banque procèdera à une sélection préliminaire des candidatures pour établir une liste restreinte de dix (10) dossiers qui seront par la suite révisés par la Fondation. Une liste réduite à trois (3) dossiers de candidature sera soumise au Président de la Banque (ou à son représentant) en vue d’une sélection définitive.

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s.

Il ne s’agit pas d’un poste permanent de la Banque. Le contrat proposé est d’un (1) an et non renouvelable.  Le poste est financé par La Fondation Mo Ibrahim (MIF).

 

POSTULER

mercredi, 07 août 2019 17:57

Washington, le 31 juillet 2019―Le département Afrique de la Banque mondiale accepte à présent les candidatures pour l’édition 2020 du programme de recrutement de doctorants africains inscrits à l’université ou récemment diplômés.

 

Programme de recrutement d'étudiants-chercheurs africains

Lancé en 2013 par le Groupe de la Banque mondiale, le programme de recrutement d'étudiants-chercheurs africains est destiné aux jeunes talents africains, titulaires d'un doctorat ou suivant un programme doctoral dans les domaines d'expertise de la Banque mondiale. Depuis sa création, notre programme a rencontré un vif succès sur tout le continent et a permis de constituer un vivier de jeunes doctorants prometteurs, intéressés par les questions de développement et envisageant de travailler dans une institution internationale, dans l'administration de leur pays, dans des Think Tank ou dans l'enseignement. Le programme permet aux candidats retenus d'effectuer un séjour d’au moins six mois au siège du Groupe de la Banque mondiale ou dans ses bureaux de pays afin d’acquérir une expérience pratique des métiers du développement. Cette expérience comprend notamment la production et la diffusion de travaux de recherche, la conception de politiques publiques aux niveaux national et international et le renforcement des institutions, en vue d’encourager une croissance inclusive dans les pays en développement. Tout en bénéficiant des recherches et des innovations dans de nombreux secteurs, les candidats retenus mèneront des recherches, travailleront sur les politiques économiques et l’assistance technique ainsi que sur les opérations de prêt qui sont au cœur du double objectif de la Banque mondiale de mettre fin à la pauvreté et promouvoir une croissance économique équitable.

Les doctorants des promotions précédentes ont apporté une plus-value précieuse à notre institution et sont devenus des membres incontournables des départements qui les ont recrutés, en contribuant activement à leurs travaux de recherche. Cela leur a également permis d'avoir une meilleure compréhension des missions et activités du Groupe de la Banque mondiale ; d'accéder à des données de qualité pour leurs travaux de recherche et de collaborer avec des experts reconnus du développement.

Nous avons 15 places disponibles pour l’édition 2020. Grâce au soutien du partenariat Think Africa (a), nous recrutons 10 doctorants supplémentaires dont les recherches portent en particulier sur le développement et le financement du secteur privé. Ces 10 doctorants travailleront sur la manière d’améliorer le cadre macroéconomique, financier et des affaires en Afrique subsaharienne afin de stimuler les investissements du secteur privé, renforcer les politiques publiques et promouvoir l’activité économique dans la région.

 

Conditions d’admission

  • Être ressortissant d’un pays d’Afrique subsaharienne et avoir récemment obtenu son doctorat, ou être en dernière année de doctorat dans tous les secteurs du développement et notamment dans les domaines suivants : économie, éducation, santé, gouvernance, énergie, agriculture, infrastructure, démographie.
  • Posséder une excellente maîtrise, orale et écrite, de l’anglais ;
  • Avoir moins de 32 ans à la date de clôture des dépôts des dossiers de candidature. La priorité sera donnée aux candidats nés après le 30 septembre 1988 ;

 

À propos de la promotion 2019

Quelque 3029 jeunes chercheurs africains ont postulé au programme en 2018. 144 d'entre eux, provenant de 26 pays africains, ont été admissibles au processus de recrutement.  24 doctorants ont été recrutés dans divers départements du Groupe de la Banque mondiale, incluant l’agriculture, l’énergie et le commerce. La promotion comprend 15 étudiantes-chercheuses et 8 étudiants-chercheurs issus de 12 pays d'Afrique.

Ils travaillent dans les départements suivants : Agriculture ; Éducation ; Énergie et secteur extractif ; Gouvernance ; Bureau de l’économiste en chef pour l’Afrique ; Économie du développement ; Santé, nutrition et population ; Macroéconomie ; Commerce et investissement ; Protection sociale et emploi ; Changement climatique ; Infrastructures et partenariats public-privé ; Fragilités, conflits et violences (FCV) ; Genre. Le programme est soutenu par le Think Tank Africa Partnership (TAP), le fonds FCV et les ressources de l'Association internationale de développement (IDA).

 

POSTULER

vendredi, 19 juillet 2019 13:26

Le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l'Innovation (MESRSI) a l'honneur de porter à la connaissance des étudiants admis au concours d'entrée à l'EMMAU (Lomé) de 2019 , qu'ils peuvent déposer une demande de bourse nationale auprès du Centre national de l'Information, de l'Orientation Scolaire et Proféssionelle et des Bourses (CIOSPB), sis au 261, avenue de la Grande Chancellerie de Ouagadougou.

Date limite: 31 juillet 2019 à 14h30 (heure de Ouagadougou)

 

Voir 1...

Voir 2...

vendredi, 19 juillet 2019 13:09

Le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l'Innovation (MESRSI) a l'honneur de porter à la connaissance des bachelier(e)s de la session 2019 que la République de Cuba met à la disposition de notre pays, trois (03) bourses pour des études en médecine, au titre de l'année académique 2019-2020.

Lieu de dépôt: Centre national de l'Information, de l'Orientation Scolaire et Professionnelle et des Bourses (CIOSPB) sis au 261, avenue de la Grande Chancellerie, porte 261

Date limite: 26 juillet 2019 à 14h30 (heure de Ouagadougou)


 

Voir 1...

Voir 2...

vendredi, 19 juillet 2019 12:59

Le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l'Innovation (MESRSI) a l'honneur de porter à la connaissance des étudiants des classes préparatoires admis dans les Grandes Ecoles et dans les écoles d'Ingénieurs qu'ils peuvent déposer leurs dossiers de candidature aux bourses nationales au titre de l'année académique 2019-2020 au Centre national de l'Information, de l'Orientation Scolaire et Professionelle et des Bourses (CIOSPB), avenue de la Grande Chancellerie à Ouagadougou.

Date limite: 02 août 2019 à 14h30 (heure de Ouagadougou)

 

Voir 1...

Voir 2...

ESPACE PUBLICITE

AFRIKHOTELS.ORG  Votre portail de rservation en ligne 24h/24
AFRIKHOTELS.ORG Votre portail de rservation en ligne 24h/24
Pour toutes vos rservations d'htels au Burkina faso et en Afrique
Htels, Rsidences, Appartements meubls, Maisons d'hte
Htels, Rsidences, Appartements meubls, Maisons d'hte
Des chambres confortables toutes catgories
Salles de confrence/runion
Salles de confrence/runion
Pour toutes vos crmonies: confrences, ateliers de travail, runion, formation, mariage, etc. Ouagadougo...
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
my description here
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada

Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter pour rester informé des nouveautés du site.
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…