mercredi, 27 septembre 2017 09:47

Le néré, une plante aux vertus inestimables

Évaluer cet élément
(0 Votes)
[ABIDJAN] Le néré (Parkia Biglobosa de son nom scientifique), plante présente dans toutes les savanes africaines, se reconnait surtout par ses fruits qui sont de longues gousses contenant de nombreuses graines noires enrobées de pulpe jaune.

De ses fleurs à ses grains, en passant par ses feuilles et ses fruits secs, le néré est l’une des plantes les plus prisées en Côte d’Ivoire (pays où il ne pousse que dans le Nord) pour ses nombreuses vertus.

Traditionnellement utilisé comme arôme d’assaisonnement des repas – communément appelé "Soumbara" obtenu après transformation de ses graines-, il présente également des propriétés médicinales.

Le néré est un petit arbre de 10 à 20 mètres de hauteur, à fût robuste, cylindrique et court.

Cette plante pérenne, à large cime étalée en parasol et aux feuilles bipennées et alternes, fait partie de la vaste famille des mimosaceae, des légumineuses dont l’intérêt nutritionnel réside dans leur teneur élevée en protéines.

“La farine de néré apporte la totalité des acides aminés essentiels à l'organisme, du fer, mais aussi de la vitamine C pour limiter les risques de scorbut”

Annick Tahiri
Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan
Autant de qualités qui lui ont valu un intérêt scientifique auprès de certains chercheurs et médecins ivoiriens.

Directrice de la valorisation de la recherche et de l’innovation technologique (DVRIT) au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Annick Tahiri, biologiste et enseignante à la faculté de Biosciences de l’université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Cocody, a consacré une étude aux propriétés de cette plante.

"Le néré est très connu pour ses nombreuses propriétés anti-blennorragiques, antinévralgiques, diurétiques, fébrifuges, toniques, antiseptiques et vermifuges. Ses graines riches en matières grasses servent à fabriquer un fromage végétal pour assaisonner les sauces (Soumbara), ou comme succédané du café", décrit-elle.

"Les écorces et les racines de cette plante sont prescrites pour soigner la stérilité, les maladies vénériennes, la bronchite, l’hépatite et la lèpre. Les feuilles en bain de vapeur entrent dans le traitement des états fébriles et des parasitoses intestinales", poursuit-elle.

Nutriments


Par ailleurs, apprend-on, cette plante apporte de nombreux nutriments: protides, lipides, glucides, iode, vitamines diverses. Elle constitue à ce titre une source très importante en termes d'alimentation et de nutrition de qualité.

"La farine de néré apporte la totalité des acides aminés essentiels à l'organisme, du fer, mais aussi de la vitamine C pour limiter les risques de scorbut", affirme Annick Tahiri, indiquant également que cette plante possède "un moindre potentiel insecticide par rapport au neem, au papayer et au quinquéliba".

"Les extraits du néré agissent par contact et sont moins toxiques pour le termite que les extraits du neem, du papayer et du quinquéliba", dit-elle.

A cela il faut ajouter, en matière de santé végétale, que le néré s’avère efficace dans la protection des cultures contre les attaques des bruches et plus modérément contre les termites.

En référence aux nombreux usages liés à cet arbre, il se dit couramment, en zone de savane que "tout, de la racine à la cime, contribue à la survie de l'homme".

Le médecin et botaniste français Edouard Heckel (1843 – 1916) qualifie d’ailleurs ce végétal de "providentiel". (1)

"Les Africains considèrent le néré comme un présent du ciel et l'empirisme des natifs a été encore une fois bien inspiré pour le choix de cet aliment de premier ordre comme (…) médicament précieux d'origine végétale", écrit-il.

Aussi le néré fait-il partie des plantes conseillées par certains médecins ivoirien comme le nutritionniste Félix Aka. "Je prescris toujours le néré à mes patients", dit-il à SciDev.Net. Selon lui, cette plante "réduit la tension artérielle".

Néré 4

"J’avais une tension qui avoisinait les 16-17. Mais depuis que je consomme le soumbara, elle est retombée à 12-13", confirme Danielle Tiémélé, une patiente.

Selon une étude(2) citée par ce dernier, les fleurs rouges du néré guériraient l'angine, tout comme le soumbara pourrait traiter les abcès en provoquant la suppuration.

Ses écorces et ses racines seraient aussi employées avec d'autres végétaux contre la stérilité, les maladies vénériennes, la bronchite.

D’après la même étude, "le rameau de la plante est un remède contre les morsures de serpent, les fleurs soignent la lèpre, la pulpe du fruit lutte contre la fièvre jaune, la constipation, l’ictère".

Si la graine de néré, à travers le soumbara, peut servir de régulateur de tension, un champignon vivant en symbiose sur le tronc de cet arbre est reconnu par le Dr Aka Félix pour avoir des principes anti-hémorroïdaires.

Par ailleurs, dans la pharmacopée traditionnelle, la pulpe du néré est considérée comme diurétique et fébrifuge.

La décoction d'écorce constituerait un calmant pour les douleurs dentaires. Il se prépare aussi avec les feuilles et les racines une lotion utilisée dans les affections oculaires.

La pulpe de néré est utilisée, avec une légère adjonction de sel, pour la réhydratation des enfants.

Médecine traditionnelle


Selon Sidibé Dramane, un pratiquant de médecine traditionnelle basé à Ferkessédougou (574 km au nord d’Abidjan), "les fleurs, de couleur rouge, du néré traitent la fièvre typhoïde".

"Une infusion des écorces permet de traiter l’asthme, tout comme une cuillérée à soupe de l’infusion traite les infections intestinales et les gastrites", soutient pour sa part Thérèse Ouattara qui dirige à Ferkessédougou une association de femmes dénommée "Wouekelé Kouema" ("Donnons-nous la main"), dont la principale activité est la fabrication de soumbara.

Toutefois Sidibé Dramane met en garde contre toute utilisation immodérée de cette infusion.

"Il y a des risques élevés de coma et de perte de connaissance avec la consommation d’une infusion d’écorce du néré. Une personne qui boit l’infusion sans la diluer peut perdre connaissance. C’est très fort et puissant. Il faut la diluer assez avant de la boire", conseille-t-il.

Au demeurant, suggère M. Sidibé Dramane, une collaboration entre médecine traditionnelle et médecine moderne serait souhaitable, afin de permettre aux populations, quel que soit leur niveau social, de tirer profit de cette plante.

Les bienfaits du néré sont aussi appréciés dans toutes les autres régions de Côte d’Ivoire, ainsi que dans d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest.
 


Néré 3
 

Transformation

 
Le procédé de transformation des graines de néré passe en effet par plusieurs étapes. Les graines brutes sont d’abord mises à la cuisson entre vingt et quarante-huit heures ; question d’en faciliter le décorticage.
 
Les amandes sont ensuite essorées et les graines cuites sont mises à fermenter dans un canari ou une calebasse recouvertes de feuilles, à une température de 30 à 40°C pendant trois jours ou plus.
 
Les graines fermentées sont enfin séchées au soleil et commercialisées en l’état ou encore pilées au mortier pour en faire de la poudre.
 
Une fois le soumbara prêt pour la consommation, il est utilisé dans des recettes culinaires très variées aussi bien en Côte d’Ivoire et au Sénégal qu’au Mali, en Guinée, au Burkina Faso et ailleurs.
 
Cependant, Dagnogo Adama, infirmier d’Etat à la Formation sanitaire d’Adjamé (Abidjan), insiste sur le fait que le soumbara "ne saurait jouer son rôle de régulateur de tension s’il n’est pas naturel et pur".
 
...
 

This article was originally published on SciDev.Net. Read the original article.

Lu 894 fois Dernière modification le lundi, 29 avril 2019 17:50

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ESPACE PUBLICITE

AFRIKHOTELS.ORG  Votre portail de réservation en ligne 24h/24
AFRIKHOTELS.ORG Votre portail de réservation en ligne 24h/24
Pour toutes vos réservations d'hôtels au Burkina faso et en Afrique
Hôtels, Résidences, Appartements meublés, Maisons d'hôte
Hôtels, Résidences, Appartements meublés, Maisons d'hôte
Des chambres confortables toutes catégories
Salles de conférence/réunion
Salles de conférence/réunion
Pour toutes vos cérémonies: conférences, ateliers de travail, réunion, formation, mariage, etc. à Ou...
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
my description here
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Ouaga
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada
Visitez les meilleurs hotels de Fada

Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter pour rester informé des nouveautés du site.
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…