De jours en jours, l’humanité fait face à une multitude de maladies qui affectent l’Homme. Par ailleurs, il existe un mal qui fait endurer quelques fois « le calvaire » à certaines femmes dans leurs vécus de tous les jours. Il s’agit de l’Endométriose, une maladie peu connue de tous dont nous allons parler à travers cet article.

Qu’est-ce que l’endométriose ?

 

 L’endométriose est une maladie qui se manifeste particulièrement pendant les cycles menstruels et se caractérise par le fait que, les tissus qui recouvrent normalement la cavité utérine de la femme se retrouvent sur les ovaires, les trompes de Fallope ou les intestins. De plus, elle est décrite comme un cancer sans cellules cancéreuses à savoir, les lésions de la maladie (sorte de kyste) se propagent comme l’évolution d’un cancer.

Qu’est-ce qui est à la base de cette affection ?

Elle est un mal multifactorielle, avec des facteurs hormonaux, environnementaux et génétiques (le risque de développer une endométriose est multiplié par 5 chez les femmes qui ont une sœur ou une mère touchée par cette maladie).

On distingue trois types d’hypothèses qui pourraient coexister notamment :

  • Les fuites de sang et de fragments d’endomètre (tissu très vascularisé qui recouvre la paroi de l’utérus) par les trompes au cours des règles
  • Des cellules de l’endomètre pourraient passer dans la circulation sanguine
  • La transformation des cellules du péritoine en cellules de l’endomètre

 Quels sont ses symptômes ?

Les signes les plus fréquents chez les personnes souffrantes sont : les règles douloureuses, douleurs pendant les rapports sexuels, douleurs pelviennes fréquentes, défécation douloureuse, difficulté pour uriner.

Quels sont ses conséquences?

L’endométriose est une maladie qui ne met pas en péril le pronostic vital. Par contre, elle est un facteur de risque d’infertilité chez la jeune femme et altère de manière considérable la qualité de vie du fait des douleurs qu’elle occasionne.

Comment remédier à ce mal ?

La prise en charge de cas d’endométrioses peut se faire par :

Le traitement hormonal qui a pour but d’empêcher la survenue des menstrues (absence de règles qui n’a rien à voir avec la ménopause artificielle),

La cure de ménopause artificielle qui consiste à supprimer directement l’ovulation et

Le traitement chirurgical qui permet de supprimer les parties trop impactées.

Par contre, il arrive parfois que l’endométriose soit superficielle et ne nécessite aucun traitement particulier. Étant donné que, les lésions étant superficielles vont régresser de manière naturelle. Néanmoins, dès lors que vous développez l’un de ces symptômes de manière importante, un avis médical est conseillé afin de diagnostiquer une potentielle évolution ou une autre maladie.

 

    « À trainer son mal avec soi, on finit par ne plus savoir le guérir »,
Yves Theriault.

 

Ecrit par, Sawadogo Delwindé Cyrille

Localisation

  • Boulevard Charles de Gaules, Quartier Wemtenga,
    Scoolasticat Bâtiment, B12
    01 BP 2922 Ouagadougou 01, Burkina Faso
    Mobile: +226 58 85 82 00
    Standard: +226 25 48 84 33
    Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

New templates