Fils d’un berger musulman du clan Bideyat (groupe ethnique Zaghawa), Idriss Déby Itno est né le 18 juin 1952 à Berdoba (Tchad). Après son Baccalauréat, il rentre à l’école d’officiers de N’Djamena (capitale du Tchad), puis obtient en 1976 une licence de pilote professionnellel en France.

De retour au Tchad en 1979, il collabore avec Hissène Habré, entre en rébellion contre le Président Goukouni Oueddei en mars 1980. Idriss Déby Itno fut nommé par Habré comme commandant en chef des forces armées du nord (FAN).

Le 07 juin 1982, les FAN assiègent la capitale N’Djamena avec à leur tête Hissène Habré et Idriss Déby Itno contraignant le Président Goukouni Oueddei à s’exiler en Algérie. Promu colonel, Déby devient chef adjoint  des armées en 1983. Il se rend en France en 1985 pour des études à l’Ecole de guerre inter-armées. A son retour au Tchad en 1986, il est nommé conseiller d’Habré pour la défense et la sécurité.

            Cependant, vers la fin des années 1980, la relation entre Idriss Déby Itno et Hissène Habré prend une autre tournure. Un de ses cousins (Hassan Djamous) fut nommé à sa place comme commandant en chef et un autre (Ibrahim Mahamat Itno) ministre de l’intérieur. En outre, la police politique d’Habré persécute et exécute les Zaghawas (groupe ethnique de Déby). De plus, après une tentative de coup d’Etat le 01 avril 1989, Déby et ses deux cousins prirent la fuite et malheureusement le colonel Hassan Djamous fut blessé et capturé, de même que Ibrahim Mahamat Itno fut tué par les hommes de Hissène Habré.

Dans cette situation, Déby réussit à gagner le Soudan puis la Libye où il obtient l’aide du guide libyen Mouammar Kadhafi en contrepartie d’une promesse de libérer les prisonniers libyens détenus au Tchad.

Déby retourne au Soudan et crée en mars 1990, le Mouvement Patriotique du Salut (MPS).

Le 02 décembre 1990, les forces de Déby s’emparent de la capitale N’Djamena avec l’aide des renseignements français du Soudan et de la Lybie, et chassent Habré du pays. Ce dernier se réfugie au Sénégal.

 

            Le 04 décembre 1990, Idriss Déby Itno est porté à la présidence du Conseil d’Etat, puis désigné président de la République du Tchad le 28 février 1991 après adoption de la Charte Nationale.Son mouvement sera transformé en parti politique. Il fut réélu président successivement en 1996, en 2001, en 2006, en 2011 et en 2016.

          

Le Tchad va connaitre son prochain processus électoral (la présidentielle) le 11 avril 2021, une date qui a été fixée par consensus selon le président de la Commission électorale (CENI) Koddi Mahamat Bam et le président du Cadre national de dialogue politique (CNDP), qui est également le chef de file de l’opposition Felixe Niyalbaye.

 

            Par ailleurs, concernant la présidentielle du 11 avril 2021, une marche a été initiée par le parti les Transformateurs en collaboration avec des organisations de la société civile le 06 février 2021 pour dire NON à la candidature du président sortant.  Mais elle a été interdite par le Gouvernement Tchadien. Tout de même, cette manifestation a eu lieu dans une ambiance très tendue. Des pneus enflammés dans les rues, des concerts de sifflets ou encore des chants avec des slogans « Non à un sixième mandat ».

Les manifestions ont pris une tournure désastreuse par une démonstration de force notamment, avec les jets de gaz lacrymogènes et des personnes arrêtées. Le leader du parti des Transformateurs et d’autres leaders se sont réfugiés à l’Ambassade des Etats_Unis .

 

            Au même instant, Idriss Déby Itno a été investi ce 06 février 2021 par son parti candidat pour un sixième mandat à l’élection présidentielle, c’est ainsi qu’il a exprimé sa joie devant les militants de son parti (MPS) du choix porté sur sa personne par ces mots : « si l’émotion d’être investi candidat à une élection présidentielle est toujours forte, celle que je ressens aujourd’hui a une portée plus grandiose » et répond par l’affirmative en ces termes : « permettez-moi, mes frères et sœurs, de vous dire que c’est après une mûre et profonde introspection que j’ai décidé de répondre favorablement à cet appel du peuple ».

D’où le président sortant Idriss Déby Itno est candidat à sa propre succession le 11 avril 2021 pour tenter de briguer un sixième mandat à la présidence.

 

Espace Pub

Infos Pays

  • Benin
  • Burkina Faso
  • Cameroun
  • Côte d'Ivoire
  • Gabon
  • Mali
  • Niger
  • Afrique du Sud
  • Algérie
  • Cap Vert
  • Gambie
  • Congo
  • Ghana
  • Egypte
  • Ethiopie
  • Guinée Bissau
  • Libéria
  • Madagascard
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mozambique
  • Nigéria
  • RDC
  • Sénégal
  • Soudan
  • Tchad
  • Zimbabwe
Le Burkina-Faso a connu le 22 novembre 2020 des élections couplées présidentielle et législatives...
LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES, SEM Rock Marc Christian KABORE....
Bassolma Bazié, secrétaire général de CGTB et professeur de Science de la vie et de la terre à...
  • <
  • 1
  • >

Localisation

  • Boulevard Charles de Gaules, Quartier Wemtenga,
    Scoolasticat Bâtiment, B12
    01 BP 2922 Ouagadougou 01, Burkina Faso
    Mobile: +226 58 85 82 00
    Standard: +226 25 48 84 33
    Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

New templates