Le candidat du parti au pouvoir a remporté le second tour des élections présidentielles. Selon les résultats provisoires de la CENI, il a obtenu 55,75% des voix. Il a ainsi battu son Chalenger de l’opposition et doit succéder à Mahamadou Issoufou, actuel président du Niger.

Selon les résultats provisoires annoncés par la commission électorale indépendante (CENI), Mohamed Bazoum, candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS) a remporté le second tour de l’élection présidentielle tenu le Dimanche 21 Février dernier. Il a remporté 55,75% des suffrages (2.501.459 voix) contre 44,25% des suffrage (1.985.736 voix) pour le candidat de l’opposition Mahamane Ousmane.

Notons que Mohamed Bazoum était arrivé en tête à l’issu des résultats du premier tour de l’élection présidentielle tenu le 27 Décembre 2020 avec 39,30% des suffrages.  L’opposant Mahamane Ousmane, quant à lui était arrivé en deuxième position avec 16,98 % des voix.

Les observateurs invitent à la responsabilité

Ces chiffres donnés par la CENI sont provisoires. Ils doivent être validés par la cour constitutionnelle. Les résultats définitifs ne seront pas connus avant plusieurs semaines. Mais déjà, les missions d’observations notamment la mission d’observation de la Communauté des Etats sahélo-saharien (CEN-SAD) a exhorté les deux parties à accepter les résultats issus des urnes et à privilégier les procédures et les voix légales pour le règlement des contentieux.

Mahamane Ousmane avait prévenu qu’en cas de fraude électorale, il n’accepterait pas les résultats. A l’annonce des résultats, la tension était montée à Niamey. Des partisans de l’opposition étaient descendus dans la rue pour dénoncer ce que qu’ils appellent un ‘’hold-up électoral’’

Ce second tour de l’élection présidentiel a été endeuillé par la mort de huit (08) agents électoraux. Sept dans la région de Tillaberi après l’explosion d’une mine et un dans la région de Diffa.

Le président de tous les Nigériens

 Dès ses premières déclarations, Mohamed Bazoum appelle à l’unité nationale : « Je connais parfaitement mon pays. J'ai une grande connaissance de l'Etat. Je me sens en état d'assumer cette fonction que le peuple a décidé de me confier. Je l'assumerai avec patriotisme, loyauté et probité. Je serai un président de tous les Nigériens, sans distinction aucune », a-t-il lancé devant ses supporters.

Ces élections marquent la toute première transition démocratique entre deux chefs d’Etats démocratiquement élus au Niger. Et c’est le pari réussi du président sortant qui exprime ses sentiments après son vote « Je suis fier d’être le premier président démocratiquement élu de notre histoire à pouvoir passer le relais à un autre président démocratiquement élu » Le Niger rentre ainsi dans l’histoire de la démocratie après ces élections.

 

Le Niger attend beaucoup de son nouvel homme fort. Pour avoir été ancien ministre, il n’est pas étranger aux problèmes qui minent le pays. Allant de la sécurité à l’éducation et au redressement économique, Mohamed Bazoum a d’énormes défis à relever. Dans un tweet publié hier, il promet être loyal pour affronter les défis auxquels son pays est confronté. Son investiture est attendu pour le 04 Avril prochain.

Toutes nos félicitations au peuple nigérien et à l’Afrique toute entière !

 

Par OUEDRAOGO Paulin

Espace Pub

Infos Pays

  • Benin
  • Burkina Faso
  • Cameroun
  • Côte d'Ivoire
  • Gabon
  • Mali
  • Niger
  • Afrique du Sud
  • Algérie
  • Cap Vert
  • Gambie
  • Congo
  • Ghana
  • Egypte
  • Ethiopie
  • Guinée Bissau
  • Libéria
  • Madagascard
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Mozambique
  • Nigéria
  • RDC
  • Sénégal
  • Soudan
  • Tchad
  • Zimbabwe
Le Burkina-Faso a connu le 22 novembre 2020 des élections couplées présidentielle et législatives...
LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES, SEM Rock Marc Christian KABORE....
Bassolma Bazié, secrétaire général de CGTB et professeur de Science de la vie et de la terre à...
  • <
  • 1
  • >

Localisation

  • Boulevard Charles de Gaules, Quartier Wemtenga,
    Scoolasticat Bâtiment, B12
    01 BP 2922 Ouagadougou 01, Burkina Faso
    Mobile: +226 58 85 82 00
    Standard: +226 25 48 84 33
    Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

New templates