Le jeudi 06 décembre 2018, le Président sénégalais Macky Sall a inauguré le Musée des Civilisations Noires en face du Grand Théâtre de Dakar. Ce musée, entièrement financé par des fonds chinois à titre de don, a coûté la bagatelle de 30,5 millions d’Euros, soit 20 milliards de Francs CFA. Réalisé en 07 ans par  le Beijing Institute of Architectural Design, le bâtiment, d’une superficie de près de 14.000 m2 se veut être l’une des plus grandes merveilles culturelles de l’Afrique subsaharienne.

Le Musée des Civilisations Noires est construit sur une forme géométrique inspirée de celles des cases de Casamance, dans le sud du Sénégal. De forme circulaire, l’édifice est constitué de quatre niveaux offrant une surface d’exposition de 3500 m2. A côté des salles d’exposition, le Musée des Civilisations Noires est aussi composé d’une salle de conférence, d’un auditorium de 150 places, de locaux administratifs, d'un atelier de conception des expositions, d'un espace polyvalent et d'un parking automobile d'une capacité de 106 places. Les cloisons modulables des galeries sont conçues pour permettre d’adapter la configuration de l’espace d’exposition en fonction des évènements prévus. Au dernier étage, une galerie ouverte est prévue.

Pour l’inauguration, Hamady Bocoum, chercheur à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, archéologue de formation et Directeur du musée, annonçait des expositions constituées de vestiges sur les premiers hominidés (à savoir des crânes et des outils de pierres), et des œuvres artistiques actuelles. Le MCN serait, selon Monsieur Bocoum, un projet panafricain qui aura pour mission de valoriser un pan culturel de chaque partie de l’Afrique. Et pour faciliter cette mission ardue, les concepteurs ont bien pris soin d’équiper le musée d’un ensemble de technologies modernes à même de favoriser la conservation des différentes œuvres présentes sur le site du musée. L’équipement complet du musée est estimé aux alentours de 3 à 4,5 milliards d’euros, soit 2 à 3 milliards de Francs CFA; des chiffres qui viennent approfondir l’importance de l’implication de la Chine envers son partenaire, le Sénégal. Pourtant, à en croire, le directeur du musée, la Chine ne s’impliquera aucunement dans la gestion du MCN. Ce sera donc un musée africain, pour les africains, aux africains.

Seul bémol, la disponibilité des pièces majeures d’art africain classique. En effet, la quasi-totalité de ces pièces se trouve hors du continent africain. L’argument du manque d’infrastructures adaptées en Afrique étant le plus invoqué lorsque les autorités africaines appellent à la restitution de ces œuvres, le Musée des Civilisations Noires et sa technologie vient mettre un terme à cette question. Toutefois, la polémique va bon train quant à la restitution des œuvres. Les musées hôtes préfèreraient s’en tenir à les «prêter» au moins jusqu’à ce qu’il y’ait la certitude d’une réelle aptitude et une volonté tout aussi réel de travailler à la conservation desdites œuvres. Dans cet esprit, l’inauguration même du musée s’est faite avec une exposition temporaire de pièces prêtées par des musées partenaires dont le musée du Quai Branly à Paris. Néanmoins, le directeur du musée n’a pas manqué de lancer un appel aux pays africains afin de faire de ce projet panafricain une réalité dans les faits ; réalité qui sera marquée par l’implication de tous à la promotion de la culture africaine, de ses racines à nos jours, et au partage avec le reste du monde.

Espace Pub

Who's Online

Nous avons 746 invités et aucun membre en ligne

Localisation

  • Boulevard Charles de Gaules, Quartier Wemtenga,
    Scoolasticat Bâtiment, B12
    01 BP 2922 Ouagadougou 01, Burkina Faso
    Mobile: +226 58 85 82 00
    Standard: +226 25 48 84 33
    Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

New templates